LA FOIRE AUX MONSTRES


CREATION 2006

Entressort - performance - théâtre

 

Parcours individuel et interactif à travers les angoisses primordiales de la vie de l'homme.

La foire aux monstres - Festival "Mais qu'est-ce qu'elle font?" 2006 - photo Olivier Conrardy
La foire aux monstres - Festival "Mais qu'est-ce qu'elle font?" 2006 - photo Olivier Conrardy

 

Première création de la compagnie, LA FOIRE AUX MONSTRES est un spectacle intimiste et interactif, entre expérience initiatique, performance théâtrale, installation plastique, exploration de soi, des sens, de la vie...

 

Huit cellules capitonnées, huit réflexions sur de grandes questions de vies, de la naissance à la mort, huit univers tantôt tendre, tantôt drôle ou dérangeant, huit petits entressorts à l'image des vieilles baraques de foire, où chaque spectateur entre pour un rendez-vous avec lui-même, avec l'autre ou son double, le tout sous l'oeil "cadré" d'un guide aviateur-vélocipédiste un peu décalé...


 

Ce parcours intimiste et interactif, au dispositif scénique inspiré des baraques de foire, vous invite à vivre une expérience unique et personnelle.

L'exploration des huit cellules mystérieuses vous plongera avec humour et philosophie dans les abysses de la vie humaine...

 

Durée du spectacle: 30 min/visiteur.

Jauge: départ d'un visiteur toutes les 3 minutes

Durée totale du spectacle: 2h.

 


EQUIPE ARTISTIQUE

 

Création, réalisation et régie générale :

Florine Delory et Nathalie Maufroy

 

Distribution à la création:

François Demoulin, Alexandre Dewez, Elfie Dirand, Guillaume Guillaume, Martin Firket, Cécile Vangriecken, Marie Ouguergouz.

 

Double distribution - reprise :

Gabriel Da Costa, Marion N-Guyen Thé, Caroline Leboutte , Anne-Catherine Regniers.

 

Chargée de projet :

Virginia Petranto

 

 



Dossiers ::::

Télécharger
La Foire aux Monstres - dossier en français
La foire aux monstres - dossier fr.pdf
Document Adobe Acrobat 88.4 KB
Télécharger
The Freak Show - dossier en anglais
The freak show - dossier ang.pdf
Document Adobe Acrobat 77.6 KB
Télécharger
La Feria de los Monstruos - dossier en espagnol
la feria de los monstruos - es.pdf
Document Adobe Acrobat 83.5 KB

PETIT HISTORIQUE DE CREATION

Le spectacle "La foire aux monstres" est le résultat d'une année de réflexions et d'étapes de travail sur le thème des angoisses, des traumatismes et des peurs face à certaines étapes de vie.

"Nous étions parties de la thématique des baraques de foire et des monstres pour glisser assez rapidemment sur les peurs, nos peurs, les angoisses d'une vie... c'est ainsi  que nous avons arbitrairement choisi de faire "naître" huit "monstres".

Chaque monstre incarnerait une de ces peurs existentielles et porterait un nom tiré de la mythologie : La naissance (DEMETERE), l'identité corporelle (NARCISSE), la liberté et l'enfermement (ICARE), les choix (PYTHONNISSE), le sexe (EVE), l'amour (APHRODITE), la viellesse et la maladie (PANDORE) et enfin la mort (MEDUSE)   ..."

Ainsi les étapes de travail seraient appelées "naissances de monstre" et se dérouleraient aux soirs de pleine lune. Ces étapes publiques avaient pour but de réfléchir chaque thème un à un et de proposer une déclinaison de réflexions sur chaque thématique.

Les notions de parcours et d'installations-performances se sont assez vite imposées et c'est à peu près comme ça qu'est née la compagnie. Il fallait des comédiens pour incarner les tableaux vivants des deux scénographes...

Guillaume Dumont était là depuis le début, puis François Demoulin, Nicolas Cap et encore Chloé Périlleux, Elfie Dirand, Alexandre Dewez,  ... et puis bien d'autres se sont prêtés à ces spectacles-parcours d'un soir. 

Trois "naissances de monstre" ont été réalisées (DEMETERE, NARCISSE et ICARE) dans des lieux alternatifs tels une cave, un parking, une ancienne maison communale. Les cinq autres n'ont fait que l'objet d'élaborations mentales, de carnets de recherches et de petits dossiers de réflexions ; par manque de moyens, de temps et de soirs de pleine lune avant l'échance fixée...

C'est ainsi que "la foire aux monstres" est née nourrie de toutes ces réflexions et énergies participatives.